Un merci à madame Begic,

Publié le par Association Robert Guillain Loi 1901

Bonjour,

 

Je voudrais remercier madame Begic qui souhaite offrir à l'association des notes que son père a écrit sur Robert Guillain durant l'année 1933. D'autre part, une correspondance entre Robert Guillain et Marcel Trangé existe, un envoi de lettres qui a duré pendant presque toute leur vie.

 

Le président de l'association

Commenter cet article